Accueil > Disciplines > Histoire & Géographie > Un journaliste en exil au lycée Einstein

Un journaliste en exil au lycée Einstein

Les classes de 2nde 2 et 2nde 11 ont reçu, le 07/04/16, Monsieur Ali Al-Muqri, journaliste et romancier Yéménite, exilé en France car menacé de mort pour ses écrits (partenariat avec la Maison des journalistes).
Cet accueil et l’exposition réalisée par les élèves est l’aboutissement d’un travail de plusieurs mois sur le thème « Médias et démocratie » encadré par Mme Depelley (professeure d’histoire-géographie) et Mme Bédanian (professeure documentaliste).
Au cours de cette intervention, « nous avons pu poser de nombreuses questions, ce qui nous a permis d’approfondir nos connaissances sur le Yémen, sur les limites à la liberté d’expression et à beaucoup d’autres libertés ».

Quelques témoignages d’élèves :

« Ce qui m’a touché, c’est qu’il a des enfants de notre âge qu’il n’a pas vu depuis plus de 11 mois à cause de la guerre civile et des fatwas ».
Élève de 2nd11

“ J’ai aimé le sourire d’Ali Al-Muqri car après tout ce qu’il à vécu, il garde le sourire devant nous et pour cela je voudrai lui souhaiter grand courage et j’espère qu’il retrouvera sa famille au plus vite. ”
Sarikaya Huseyin 2°2

« Ali al-MUQRI nous a fait voyager dans son pays : le Yémen.Il nous a présenté ses livres dans lesquels il traite de sujets sensibles comme la situation des juifs au Yémen. Il a répondu gentiment à toutes nos questions en détaillant avec sincérité et dévotion »
François Pouch ,2nd2

« La différence de culture entre la France et le Yémen est impressionnante... » Élève de 2nd11

« Cette rencontre nous a permis de comparer les reportages vus en classe sur Tawakkol Karman par exemple, avec son propre avis. Ainsi nous nous sommes rendus compte que tous les Yéménites ne pensaient pas la même chose à ce propos, cependant, Ali Al Muqri et Tawakkol Karman défendent tous les deux la démocratie et la liberté. »
Élève de 2nd11

« J’ai été surpris par les différences portant sur la liberté d’expression entre la France et le Yémen »
Piedel Thomas 2de11

"Ce qui m’a choqué, c’est la manière dont sont traitées les femmes dans certains pays en 2016"
Théo Duval 2de2

« J’ai bien aimé quand il a parlé du fait qu’il partage une vision de la démocratie différente de Tawakkol Karman, prix nobel de la paix, mais que pour instaurer la démocratie au Yémen il est prêt à accepter sa vision car c’est le respect de la diversité qui rendra la paix à son pays. D’ailleurs il nous a parlé de ses livres qui défendent les minorités sociales qui sont constamment harcelées au Yémen."
Eleve de 2de2

« Je fus bouleversé en apprenant qu’il était isolé de ses enfants pendant une si longue période. »
2nd11 Pellan Léo

« Certaines personnes sont des gens biens : cet homme en est la preuve malgré l’oppression qu’il a subie dans son pays. C’est un défenseur des libertés et plus particulièrement la liberté d’expression. »
Gaillard Arthur 2nd11

« J’ai été étonné et choqué par le fait que le Yémen soit actuellement constamment bombardé et qu’il n’ai plus d’eau ni d’électricité. Malheureusement, la traduction ralentissait le discours. »
Biffot Vincent 2nde11

« Le fait qu’on lui rappelle ses enfants m’a particulièrement touché, on lui a procuré un peu de réconfort sans le vouloir »
Adolfo 2nd 2

« je pense que cette interview nous a fait grandir dans nos têtes, la culture du Yémen est fascinante »
Elève de 2de2

« J’ai bien aimé lorsqu’il parlait de la condition des femmes au Yémen car on sent la différence entre un pays libre et un pays non-libre.
Ce qui m’a étonnée c’est qu’il n’a pas peur de mourir et qu’il est près à tout pour diffuser ses idées.
Ce qui m’a attristée c’est le fait que ses enfants soient si éloignés de lui et qu’il ne les a pas vus depuis 11 mois. »
Ambre, seconde 11

« Le fait qu’il parle de la France en tant que « Paradis perdu » m’a touchée car il se sent en sécurité après plusieurs mois difficiles au Yémen. On sent la différence entre nos deux pays et on remarque que l’on a beaucoup de libertés. »
Maï, 2°11

« Ça a été un immense honneur d’accueillir Mr. Ali Al-Muqri, de le rencontrer et qu’on ai pu connaître sa vie passée au Yémen »
Oumar 2nd 2

« Ali-Al-Moqri est un courageux journaliste exilé il a dû se séparer de sa famille pour poursuivre son rêve et ses idées . Il est aussi un grand écrivain connu au Yémen. Il nous a paru très transparent et sincère.
Merci Ali-al-Muqri »
Alexis et Rémi 2de11

« Malgré ses livres dans lesquels ils défend les femmes, il ne nous a pas beaucoup parlé de son avis sur ce qui se passe dans son pays : on sait que les femmes sont discriminées, mais il me semble qu’il ne nous a pas clairement dit s’il réprouvait cette situation ou non.
Enfin, j’ai trouvé très courageux le fait qu’il n’ait pas peur pour sa vie, mais surtout pour celle de sa famille constamment menacée par les bombes au Yémen.
Morgane 2d11

« Cette conférence fut très instructive et très émouvante. Nous avons beaucoup appris grâce à M. Al-Muqri sur la situation actuelle du Yémen ou encore la situation des journalistes et des écrivains yéménites. Son témoignage nous a touchés car il a pris la peine de nous parler de ses enfants et des conditions de vie exécrables de son pays d’origine avec de nombreuses anecdotes. En effet, il n’a pas vu ses enfants depuis onze mois car il ne peut pas les faire venir pour l’instant, le voyage étant trop risqué. Ce fut une expérience humaine très enrichissante et gratifiante. » Elève de 2de11

“ J’ai aimé la rencontre avec Ali Al-Muqri car il nous a expliqué comment il en est arrivé là et comment était la vie dans son pays. ”
Sorin Cyril 2°2

"Jai apptécié sa franchise, son courage et sa facilité à parler de ce qu’il a vécu malgré les circonstances"
Tullius 2de2

Nous remercions chaleureusement Mr Ali Al-Muqri d’être venu au Lycée Albert Einstein et de nous avoir faire partager son témoignage. Nous lui souhaitons bonne chance dans l’avenir et bon courage dans la vie .

« La liberté permet à l’individu de s’épanouir et à la société de grandir ».
Bakia Lakshmi Muthaiyan , Cynthia Richard , 2nd2

« Associer les différentes cultures permet de s’enrichir et de diversifier les connaissances ».
Bakia Lakshmi Muthaiyan , Cynthia Richard , 2nd2

« La liberté, c’est la liberté de dire que deux et deux font quatre. Lorsque cela est accordé, le reste suit ».
George Orwell , « 1984 »


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Lycée Albert Einstein - Sainte Geneviève des Bois (académie de Versailles)
Directeur de publication : Pascale Coq